Voyage

26 sites à visiter à Reykjavik

Pin
Send
Share
Send


La page présente les sites les plus intéressants de Reykjavik, notamment l'architecture moderne, les cathédrales et les temples. Au total, la liste contient 2 objets pouvant être triés par ordre alphabétique et par balises en haut du site. Les attractions les plus populaires de Reykjavik sont Perlan, Perlan et Hallgrimskirkja. Les pages des sites contiennent des informations utiles pour les touristes, ainsi que des photos et des vidéos. En plus de cette liste, vous pouvez trouver tous les objets sur la carte de Reykjavik

Église luthérienne Hallgrimskirkja

Hallgrimskirkja est une église luthérienne située dans le centre de Reykjavik. Ce n'est pas seulement le plus grand temple, mais aussi le bâtiment le plus haut de toute l'Islande, atteignant une hauteur de 75 mètres. Le bâtiment de style moderniste avec une flèche s'élevant vers le ciel est l'attraction principale de la capitale islandaise, ce qui sera intéressant à voir même pour les personnes éloignées de la foi.

L'église ressemble à un sommet de montagne - l'architecte a été conçu pour que la structure ressemble à une partie du paysage naturel de l'Islande avec des montagnes, des falaises et des glaciers. Et ils l'ont élevée si haut parce que les pères de l'église voulaient qu'elle soit plus haute que la cathédrale catholique de la ville. La construction de ce bâtiment unique a commencé en 1945 et ne s'est achevée qu'après 41 ans.

Adresse: Hallgrimskirkja, Hallgrímstorg, Reykjavik, Islande.

Sculpture “Le promeneur solaire”

La sculpture «The Solar Wanderer», ou littéralement traduit de l'islandais par «bateau solaire», est située sur la côte atlantique, sur la route de Saebraut. Il a été créé par Jon Gunnar Arnason et a remporté la première place au concours de la meilleure sculpture de rue célébrant le 200e anniversaire de Reykjavik.

Lors de l'ouverture du monument, l'artiste a déclaré que le Solar Wanderer symbolisait la légende selon laquelle les anciens Européens suivaient le soleil à la recherche de la Mongolie, tandis que leurs descendants émigraient en Islande. Le vagabond solaire est une ode au soleil, qui s'incarne dans une immense sculpture abstraite en acier, semblable à un navire viking.

Adresse: Sun Voyager, Reykjavik, Islande.

Musée national d'Islande

Le Musée national d'Islande retrace toute l'histoire du pays, depuis les premières colonies viking jusqu'à nos jours. Il a été fondé en 1863. Plus que tout dans le musée raconte l'ère de la colonisation de l'Islande et le règne des Jarls. Cette exposition présente également des épées, une statue en bronze de Thor (le dieu scandinave du tonnerre) et des gobelets en corne.

Cependant, l'élément le plus précieux du musée est la porte de l'église Valpjofstadur du XIIIe siècle. Il représente un chevalier combattant des dragons et sauvant un lion d'eux, qui deviendra alors son ami fidèle. Le musée est situé dans un bâtiment unique et stocke plus de 2000 artefacts. En outre, lors de la visualisation d'expositions, vous pouvez utiliser le guide audio.

Adresse: Musée national d'Islande, Suðurgata, Reykjavik, Islande.

Reykjavik Central District

Assurez-vous de prendre le temps de vous promener dans le centre-ville. Cela ne ressemble à aucun autre centre métropolitain: au lieu des magasins de souvenirs classiques, il existe de petits magasins privés vendant des produits uniques, par exemple des vêtements en laine islandaise et des plats en pierre volcanique.

Profitez d'une journée de shopping et visitez les excellents restaurants servant une cuisine islandaise traditionnelle. Sur la promenade de la ville, vous pourrez respirer la brise de l'océan et faire connaissance avec les monuments architecturaux de la ville. Tard dans la soirée au Sunstrider, vous pourrez voir le coucher de soleil le plus magique de toute l'Islande. Pour ceux qui souhaitent s'installer à proximité du centre, à distance de marche des principales attractions et des lignes de bus, se trouve le Lotus Hotel.

Adresse: Centre-ville, Reykjavík, Islande.

Piscines thermales

Le type de séjour de détente le plus populaire à Reykjavik consiste à visiter les piscines thermales publiques. La ville dispose de 17 piscines avec de l'eau provenant des sources thermales naturelles d'Islande. Les habitants viennent ici pour rencontrer des amis et se détendre corps et âme.

Les piscines thermales font partie intégrante de la culture islandaise et permettent aux visiteurs de se familiariser avec les coutumes locales et de découvrir les propriétés curatives uniques des sources thermales. Afin de faire une impression la plus complète des sources thermales d'Islande, il est préférable de passer toute la journée au complexe thermal très prisé «Blue Lagoon».

Adresse: Blue Lagoon Spa, Reykjavik, Islande.

Exposition sur la colonisation de l'Islande

Si le musée Saga a suscité votre intérêt pour les débuts de l'histoire de Reykjavik, vous pouvez visiter l'exposition sur les premiers colons islandais. L'exposition se trouve au musée de la ville et s'appelle Reykjavik 871 +/- 2. L'exposition a reçu un tel nom parce que Reykjavik aurait été fondée vers 871, peut-être un an plus tôt ou plus tard.

Le "palais", découvert en 2001, occupe la place centrale de l'exposition. Les scientifiques croient que les gens ont vécu dans cet endroit de 910 à 1000 ans. La chambre est l'une des plus anciennes structures d'Islande, créée par des mains humaines. Sont également exposées des reliques et des objets de la culture viking.

Adresse: Landnámssýningin / L'exposition de peuplement, Aðalstræti, Reykjavik, Islande.

Centre culturel "Perlan"

Perlan (traduit de l'islandais «Perlan» signifie «perle») est l'une des principales attractions de Reykjavik. Les perles de construction sont utilisées à diverses fins. Au rez-de-chaussée, également connu comme le jardin d'hiver, il y a une salle d'exposition et une salle de concert. Et le dôme en verre contient 6 énormes réservoirs d'eau thermale chaude, utilisés pour les besoins urbains.

Un atrium est situé entre les réservoirs et, au quatrième étage, il y a une plate-forme d'observation avec un télescope, à partir de laquelle s'ouvre un panorama de Reykjavik et de ses environs. À côté du bâtiment, au sommet de la colline d'Oskjuhlid, se trouve un geyser artificiel construit en 1988.

Adresse: Perlan, Reykjavik, Islande.

Harpa Concert Hall and Convention Centre

Bien que la Harpa n'ait ouvert ses portes qu'en 2011, elle est à juste titre considérée comme l'une des attractions les plus importantes de Reykjavik. Harpa n'est pas seulement un lieu de conférences et de concerts, mais également une incroyable œuvre d'art architectural: des panneaux de verre multicolores encadrent la structure en acier du bâtiment.

La première représentation au nouveau centre de concert a été retransmise en direct à la télévision. Même avant l’achèvement de la construction, Harpu était utilisée comme mosquée temporaire lors de l’adaptation cinématographique du roman d’Eirikur Orn Norddal «Gæska: Skáldsaga». Le complexe de concerts accueille également des événements tels que la Journée internationale du jazz et le Festival de la culture pour enfants de Reykjavik.

Adresse: Salle de concert et centre de conférence Harpa, Austurbakki, Reykjavik, Islande.

Musée Arbaer Open Air

Le musée Arbaer est un endroit idéal pour découvrir le passé de Reykjavik. Jusqu'en 1957, il y avait une ferme en activité, qui devint plus tard un musée historique vivant. Ici, vous rencontrerez du personnel vêtu des costumes historiques des fermiers et vous pourrez voir de visu comment les gens vivaient à Reykjavik il y a de nombreuses années.

Pour former la partie principale du musée, 20 maisons ont été transférées du centre de Reykjavik à Arbaer. Les expositions du musée couvrent différentes périodes de l'histoire de Reykjavik et divers événements sont organisés sur le territoire de l'ancienne ferme, notamment des journées de l'artisanat et des expositions de voitures anciennes.

Adresse: Musée en plein air d'Árbær, Kistuhylur, Reykjavik, Islande.

Rue commerçante Loygavegur

À votre arrivée à Reykjavik, les amateurs de shopping devraient se diriger directement vers la principale rue commerçante, Löygavegur. C'est l'une des plus anciennes rues du centre de la capitale. Son nom en islandais signifie «route de lavage», car il mène à la source thermale, où autrefois les femmes de Reykjavik lavaient leur linge.

Le magazine Voque a qualifié Lauigavergur de rue branchée avec ses boutiques de marque modernes entourées de bâtiments historiques. Vous trouverez également certains des meilleurs restaurants de la ville et les vendredis et samedis, une vie nocturne animée bat son plein. Loygavegur répond à tous les désirs: acheter des vêtements à la mode ou passer du bon temps.

Adresse: Laugavegur, Reykjavik, Islande.

Maison volcan

L'Islande moderne est un pays de peuples épris de paix, ce qui ne se dit pas sur sa nature. Il y a 200 volcans ici - plus que partout ailleurs dans le monde. L'un d'entre eux est actif et éclate tous les 3 à 5 ans. Dans le musée, vous pourrez en apprendre davantage sur l'histoire géologique de l'Islande et sur l'activité de l'activité des volcans.

Les expositions de la Maison du volcan présentent également une collection de minéraux trouvés sur l'île. Contrairement aux autres musées, la plupart des pièces de la Maison du volcan peuvent être touchées, comme indiqué par des panneaux spéciaux. Le musée présente également des documentaires sur les plus célèbres éruptions volcaniques.

Adresse: Volcano House, Islande, Tryggvagata, Reykjavik, Islande.

Musée Saga

Les fans des Vikings auront quelque chose à voir à Reykjavik: le musée Saga raconte l'histoire d'anciens Scandinaves guerriers et leur influence sur l'histoire de l'Islande. Certaines expositions décrivant la vie des premiers colons islandais semblent plutôt effrayantes et «sanguinaires».

Les visiteurs sont accueillis par les figures de cire des durs Vikings qui gâchent tout sur leur passage ou errent armes à la main à la recherche de nouveaux territoires. Le musée propose également une exposition sur la vie des paysans ordinaires. Presque toutes les sculptures de cire peuvent être photographiées comme souvenirs.

Adresse: Musée Saga, Grandagarður, Reykjavik, Islande.

Escalade du Mont Esia

La majestueuse montagne près de Reykjavik est l'endroit le plus populaire parmi les touristes qui aiment la randonnée. En empruntant la principale route touristique qui traverse Esia, vous pourrez profiter de l'air frais de la montagne islandaise. Tous les sentiers menant au sommet de la montagne ont une difficulté. Essia convient aux touristes débutants et expérimentés.

Vous pouvez monter jusqu'au sommet de la montagne, à une altitude de 914 mètres, et y signer dans votre livre d'or ou faire demi-tour, sans atteindre le sommet, près d'une pierre appelée Stein. Le sentier près de Stein est considéré comme difficile à gravir. Il est donc destiné uniquement aux touristes et alpinistes expérimentés.

Adresse: Esjan, Islande.

Vieux Port

Le véritable esprit de la culture islandaise réside dans le vieux port de Reykjavik. Il offre une vue imprenable sur la baie et le mont Esia. Du Vieux-Port, vous pouvez partir en excursion en mer pour observer les baleines ou les pétrels.

Les maisons colorées qui servaient autrefois de piscicultures ont maintenant des magasins, des cafés et des restaurants. Le quartier du Vieux-Port est rempli d'énergie éclectique résultant du choc de deux cultures: l'influence historique de la Scandinavie et les tendances de la mode moderne.

Adresse: Région du vieux port, Geirsgata 5c, 101 Reykjavik, Islande.

Videy Island

Il est presque impossible de résister au charme de Videi Island. L'île est ouverte aux touristes et permet de profiter d'une vue imprenable sur la péninsule de Snaefellsnes et le continent. L'île est célèbre pour le fait qu'elle a commencé la colonisation de l'Islande.

La riche vie sauvage et végétale de Videa attire les photographes, les artistes et tous ceux qui souhaitent profiter de la beauté et de la tranquillité de la nature islandaise. L'attraction principale de l'île est la tour de la paix, érigée là-bas selon le projet de Yoko Ono.

Adresse: Videy, Islande.

Cascade de Bruarfoss

Non loin de Reykjavik se trouve la plus belle cascade d'Islande avec une eau bleue incroyable. La cascade est formée de cascades de jets d’eau convergeant au même endroit. Il n’est pas surprenant que Bruarfoss soit très populaire parmi les passionnés de photographie.

Lors de la planification d'un voyage vers une cascade, vous devez compter du temps supplémentaire en cas de mauvais temps: la route peut être glissante, ce qui rendra la circulation difficile. Une paire de bottes de rechange durables vous évitera d’éventuels problèmes, et une vue magnifique sur la cascade récompensera vos efforts.

Adresse: Bruarfoss Waterfall, Brekkuskógur, Islande.

Musée Maritime "Wikin"

Il s’agit d’une ancienne usine de surgélation du poisson située dans le Vieux-Port, construite en 1947 et transformée en 2005 en musée de la marine. Dans l'ancienne salle de traitement du poisson, il y a maintenant une exposition grandiose sur l'histoire de la navigation en Islande avec une vraie jetée en bois sous laquelle l'eau de mer éclabousse. Pour accéder à la jetée, vous devez passer par le pont reconstruit du ferry-boat Gulfoss, qui était en charge entre l'Islande, le Danemark et l'Ecosse au milieu du XXe siècle.

Une exposition intitulée «De la pauvreté à l'abondance» raconte comment les dernières avancées technologiques ont transformé l'industrie de la pêche au XXe siècle. À l'embarcadère à côté du musée, il y a un navire de patrouille des garde-côtes d'ICGV Odin (ICGV Óðinn), qui a participé à toutes les guerres de la morue entre l'Islande et la Grande-Bretagne, des années 1960 aux années 1970. À bord du navire se trouve un dispositif spécial utilisé pour couper les réseaux de chalutiers britanniques entrant dans les eaux islandaises.

Adresse: Wikin Maritime Museum, Grandagarður, Reykjavik, Islande.

Street art street art

Le street art a commencé à se développer rapidement à Reykjavik, quartier à la mode, à partir du début des années 90 du siècle dernier et, ces dernières années, le street art a pris une nouvelle direction. Dans le Vieux-Port et Grandi, les façades des bâtiments sont décorées de superbes peintures murales. La plupart de ces peintures sont le résultat d'une collaboration entre les participants du festival de musique Iceland Airwaves et des artistes de la galerie d'art de rue berlinoise Urban Nation.

Le graffiti s'appelle «Poésie murale» («Poésie murale»). Lors de leur création, les artistes se sont inspirés des chansons d'artistes tels que John Grant et les groupes de musique Mercury Rev et Gus Gus. Certains de ces dessins représentent une envolée fantaisiste d'artistes de rue et de musiciens.

Ils nous ramènent au temps où les beaux-arts allaient de pair avec la création musicale. La collection Wall Poetry ne représente qu'une petite partie du street art légal à Reykjavik. La ville possède également d'énormes œuvres photoréalistes de Guido Van Helten et des peintures fantastiques de Sarah Riel, transformant miraculeusement le paysage de la ville.

Adresse: Peinture murale d'art de rue, Framnesvegur, Reykjavik, Islande.

Lac Thjörnin

Le quartier le plus pittoresque de Reykjavik se situe dans le centre-ville, près du lac Tjörnin. Sur ses rives parmi les parterres de fleurs, arbres et arbustes sont des maisons peintes. Pendant les mois les plus chauds, cet endroit est propice aux promenades relaxantes et, en hiver, au patinage sur glace. Sur la rive nord du réservoir se trouvent l’hôtel de ville et le monument ironique de l’officiel inconnu, créé par le sculpteur Magnus Tomasson.

La statue est un homme en costume avec une mallette à la main, dont le haut du corps est muré dans un bloc de pierre non traité. Non loin du lac se trouvent la Cour suprême, l'église libre de Reykjavik, le théâtre national et de nombreux musées, dont le musée d'art vivant, la galerie nationale d'Islande et le musée national.

Le lac Tjörnin est réputé pour le fait que les canards, les oies et les cygnes y vivent et que l’eau chaude thermale permet aux oiseaux de rester là toute l’année.

Adresse: Tjörnin, Reykjavik, Islande.

Musée Einar Jonsson

Le célèbre sculpteur du XXe siècle, Einar Jounsson, figure en tête de la liste des artistes les plus célèbres d'Islande. L'argile sculptée étant une rareté en Islande, Jounsson a principalement travaillé avec du gypse et, grâce à la plasticité de ce matériau, pourrait consacrer jusqu'à dix ans à une sculpture.Les œuvres de l’artiste sont très dramatiques et représentent nos contemporains, ainsi que les héros historiques et mythologiques d’Islande et de Scandinavie.

En 1909, au début de sa carrière, Jounsson accomplit un acte remarquable: il donna gratuitement toutes ses œuvres à l'État pour qu'il soit placé dans le musée. L'auteur a lui-même choisi un lieu pour le musée - tout en haut de Skólavörðuhæð - et il a conçu un bâtiment éclectique accrocheur, dont la construction a été achevée en 1923. Jonsson abritait un studio et un appartement. L'ancien jardin est maintenant décoré des œuvres les plus célèbres de l'artiste, coulées en bronze.

Adresse: Le musée Einar Jónsson, Eiríksgata, Reykjavik, Islande.

Musée de la baleine d'Islande

Le musée de la baleine est situé à côté du port dans la région de Grandi, parmi beaucoup d'autres endroits pour les familles. Ici, vous trouverez absolument tout sur les 23 espèces de baleines vivant dans les eaux islandaises. Le musée présente des modèles grandeur nature de baleines. Les effets de son et d'éclairage environnants créent l'illusion d'être dans l'habitat naturel de ces géants marins.

Les expositions du musée sont le résultat du travail conjoint de l’organisation d’observation des baleines et de l’Institut de recherche maritime d’Islande. Sur l'exposition, on peut voir des modèles grandioses de baleine bleue, cachalot, baleine à bosse, rive nord, petit rorqual, épaulard, ainsi que des dauphins de différentes espèces. À côté de chaque exposition se trouvent des informations sur le comportement et les voies de migration de l'animal.

Le musée de la baleine est équipé de diverses technologies modernes, y compris une station interactive permettant de suivre les mouvements des baleines en temps réel.

Adresse: Baleines d'Islande, Fiskislóð, Reykjavik, Islande.

Maison du centre culturel nord

À 10 minutes à pied du centre de Reykjavik, vous trouverez la North House, un centre culturel créé en 1968 pour renforcer les liens avec les autres peuples scandinaves. La maison nord a un design original, qui a été développé par le célèbre architecte moderniste finlandais Alvar Aalto. Il a conçu le bâtiment dans le style de hezamtkunstverk ("une forme d'art globale").

Alvar et son épouse Elissa ont réfléchi à l'intérieur du centre dans les moindres détails, y compris les installations, les meubles et les décorations décoratives. Dans un cadre élégant, vous pourrez vous familiariser avec les expositions du design scandinave, explorer la merveilleuse bibliothèque Aalto, aller au magasin de créateurs et déjeuner au bistro AALTO. Le chef de ce petit café est Svein Kjartansson, un personnage célèbre en Islande.

Adresse: Maison nordique, Sæmundargata, Reykjavik, Islande.

Musée des Beaux-Arts Kjarvalstadir

Une autre branche du musée d'art de Reykjavik, le Kjarvalstadir, se trouve dans le hall nord des modernistes. Il a ouvert ses portes en 1973, un an après le décès du célèbre artiste islandais Johannes Sveinsson Kjärvala, et a été nommé en son honneur. Le musée présente une exposition permanente des œuvres de l'artiste.

Kjarval est célèbre pour ses paysages qu'on ne peut attribuer à aucune direction particulière de la peinture. Beaucoup de ses peintures ont été peintes dans le style du symbolisme, et dans des œuvres ultérieures, Kjaral s'est tourné vers l'abstraction. Toujours dans le musée, vous pouvez voir les œuvres de Herro et du sculpteur Ausmundur Sveinsson. Chaque année, le musée Kjarvalstadir présente une vingtaine d'expositions temporaires d'auteurs de renommée mondiale dans le domaine de l'art nouveau et de l'art contemporain.

Adresse: Musée d'art de Reykjavík Kjarvalsstaðir, Flókagata, Reykjavik, Islande.

Centre Aurora Borealis

Aurora est un centre d’information situé à Reykjavik, où vous pouvez voir à quoi ressemblent les aurores boréales. Aurora, ou Aurora Borealis, est formée à la suite d'une collision de particules chargées électriquement émanant du soleil avec la haute atmosphère. À Reykjavik en hiver, ce phénomène peut être observé de vos propres yeux. L'essentiel est qu'il y ait un ciel dégagé la nuit.

De plus, pour une bonne visibilité, il est nécessaire d'avoir de l'air pur. Il est donc préférable d'aller à la côte, hors de la ville ou aller en bateau jusqu'à la mer. Si toutes les conditions sont réunies, vous assisterez à l'un des phénomènes naturels les plus magnifiques, lorsque le ciel nocturne brillera de nuances de vert pâle, de rose, de jaune et de bleu.

Adresse: Aurora Reykjavík, Grandagarður, Reykjavik, Islande.

Bague en or

Sur cette route circulaire longue de 300 km qui relie Reykjavik aux collines du sud de l’Islande, vous découvrirez trois des attractions de la campagne les plus impressionnantes. Au premier arrêt, à une heure de route à l'est de la ville, se trouve le parc national Thingvedlir, site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce parc abrite un canyon, formé à la suite de la destruction des plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine, ainsi que du parlement Alting, le plus ancien au monde, fondé en 930.

Le parc abrite également la magnifique cascade Gulfoss haute de 32 mètres, en deux étapes, et la vallée de Haukadalur avec ses sources thermales et ses geysers de boue, notamment le célèbre geyser de Strokkur qui éclate toutes les 5 à 10 minutes.

Sur l'anneau d'or, vous pouvez faire une visite de groupe avec un guide ou louer une voiture et voyager seul. Les touristes attachés à la protection de la vie privée peuvent camper au parc Tingvedlir et y passer la nuit pour profiter de la nature environnante à la lumière du soleil polaire de minuit.

Adresse: Parc national de Thingvellir, Islande.

Observation des baleines et des pétrels

Reykjavik est considérée comme le meilleur endroit pour observer les baleines en Islande - la ville est située dans le golfe de Fahsaflowi, où un grand nombre de ces habitants de la mer se rassemblent en été. D'avril à septembre, vous pouvez dénombrer plus de 20 espèces de baleines dans la baie, mais ce sont surtout les petites baleines et les baleines à bosse qui nagent ici.

Les excursions partent du Vieux-Port à bord de petits navires confortables. Lors d'une excursion en bateau, vous pouvez non seulement voir comment les baleines sautent au-dessus de l'eau, mais également voir une importante population de pétrels près des rives d'Akureyri. Sur le chemin du retour, vous découvrirez des vues inoubliables sur Reykjavik avec en toile de fond les montagnes. De temps en temps, vous rencontrerez des phoques, des dauphins à face blanche et des marsouins. N'oubliez pas de prendre la caméra!

Adresse: Région du vieux port, Geirsgata 5c, 101 Reykjavik, Islande.

Photo et description

La cathédrale de Reykjavik, qui abrite le siège épiscopal de l'église d'Islande, est située dans le centre-ville. Considéré comme l'attraction principale de la capitale, il est apprécié et respecté par les habitants de la ville. Beaucoup le considèrent comme un symbole de Reykjavik.

La cathédrale de style colonial danois a été construite en 1787 après le désastre qui a dévasté la ville de Skalholt, qui était alors le centre spirituel et intellectuel de l’Islande. Au printemps de 1783, une éruption du volcan Laki a commencé dans la partie sud-ouest de l'île, qui a duré toute une année et a été accompagnée de forts tremblements de terre. À Skalholt, seule l’église n’était presque pas touchée, la ville elle-même avait cessé d’exister et l’évêque avait dû déménager à Reykjavik.

L'actuelle cathédrale de Reykjavik devait à l'origine être l'église paroissiale. Mais Skalholt après la destruction ne revit pas. Actuellement, seul un petit village avec une église peut être vu sur ce site. Et en 1796, l'archevêque doit reconnaître officiellement son déménagement à Reykjavik. Ainsi, l'église paroissiale de Reykjavik a assumé la fonction de la cathédrale.

Toutes les années suivantes, la cathédrale a été constamment reconstruite. Il subit des changements particulièrement importants en 1847. Avec l'aide des dernières technologies pour l'époque, le bâtiment a été agrandi.

Ensuite, le célèbre artiste et sculpteur danois d'origine islandaise, Bertel Thorvaldsen, a sculpté des fonts baptismaux en marbre pour la nouvelle cathédrale de Reykjavik. Cette police est maintenant la perle de l'intérieur de la cathédrale.

Des photos

Dómkirkjan í Reykjavík - la principale église de Reykjavik, qui abrite le siège épiscopal de l'église d'Islande. Le bâtiment est situé au coeur de la capitale islandaise. L'église a été construite en 1787. En 1847, la cathédrale fut reconstruite et le sculpteur Bertel Torvaldsen y installa des fonts baptismaux.

Wiki: fr: Cathédrale de Reykjavik

  • fr: Cathédrale de Reykjavík
  • de: Dómkirkja
  • es: Cathédrale de Reikiavik

    Ceci est une description des attractions de la cathédrale de Reykjavik à Reykjavik (Islande). Ainsi que des photos, des critiques et une carte des environs. Découvrez l'historique, les coordonnées, où il se trouve et comment vous y rendre. Découvrez d'autres endroits sur notre carte interactive pour obtenir des informations plus détaillées. Apprenez à mieux connaître le monde.

    Pin
    Send
    Share
    Send