Voyage

Kyichu Lakhang

Pin
Send
Share
Send


L'une des principales attractions de la ville de Paro est le magnifique temple bouddhiste himalayen Kyichu-Lakhang. Construit au 7ème siècle par ordre de l'empereur Songsten Gampo, il était considéré comme l'un de ces 108 bâtiments censés protéger le pays d'une démone qui s'immiscait dans le développement du bouddhisme.

Au XIIe siècle, Lhapa Kagyu est devenu le dépositaire du temple, il a honoré les traditions et a respecté tous les ordres. À la fin du XIIIe siècle, le principal ici était Fajo Nyingma, après la mort de laquelle le temple fut abandonné. Mais après environ 100 ans, il a été découvert et restauré dans son état antérieur.

On pense que deux orangers qui poussent sur son territoire portent des fruits toute l'année. Le temple est construit sur 4 niveaux et ses angles sont clairement orientés vers les points cardinaux. Dans sa cour, il y a une allée spéciale avec des tambours pour les prières, tout le monde peut aller les remonter. Chaque révolution d'un tel tambour équivaut à plusieurs centaines de prières.

Emplacement: Kyichu Lhakhang, Paro, Bhoutan

Les coordonnées: N 27.44111200, est 89.37548200

Photo et description

Kyichu Lakhang est l'un des plus anciens et des plus beaux complexes de monastères du Bhoutan. Selon les croyances populaires, le temple a été construit en 659 par le roi Songtsen Gampo afin d'écraser le pied gauche d'une démone géante qui empêchait l'établissement du bouddhisme au Tibet.

Dans la cour confortable à droite de l'entrée, la fresque «Le roi Gesar de Ling» est un roi guerrier tibétain populaire. Un poème épique sur ses exploits est considéré comme le plus long du monde. De plus, grâce à l'épouse du troisième roi, Kessang Wangchuk, qui a parrainé la construction de Guru Lakhang en 1968, vous pouvez voir une statue de Guru Rinpoché et Kurukulla de cinq mètres, tenant un arc et une flèche de fleurs à la main. À droite de la statue se trouve un chorten avec les cendres de Dilgo Khyentsé Rinpoché, un maître bouddhiste vénéré et un enseignant spirituel de la reine mère. À gauche se trouvent sa sculpture et plusieurs vieilles photographies de membres de la famille royale. Poteaux en bois sculptés blancs ornés de pots de fleurs.

La salle principale intérieure du lakhang abrite le plus grand trésor de la vallée: la statue originale de Jowo Shakyamuni datant du 7ème siècle, qui aurait été coulée avec la célèbre sculpture de Lhassa. Dans la niche supérieure gauche, les restes du roi Songtsen Gampo sont conservés, dans un coin près du lit et du trône de Dilgo Khyentse. La porte principale est recouverte d'une magnifique dorure.

Les pèlerins âgés font constamment tourner des moulins à prières placés le long des murs du temple.

Regarde la vidéo: Kyichu lhakhang (Septembre 2020).

Pin
Send
Share
Send