Voyage

Week-end à Castelsardo

Pin
Send
Share
Send


Il est dommage que la journée ait été nuageuse, car la vue ici est tout simplement incroyable.

Les maisons colorées ressemblent à des jouets.

Après avoir attendu une forte pluie dans la voiture et attendu des éclaircissements, nous sommes finalement allés nous promener dans la ville. Les rues étroites et caillouteuses ont été nettoyées par une femme de ménage propre.

Les boutiques de cadeaux de Castelsardo proposent principalement de la vannerie de grande qualité: paniers, plats décoratifs, coffrets. Cet artisanat est l'un des plus anciens de Sardaigne.

Parmi les autres souvenirs de Castelsardo figurent des céramiques, des tapis faits maison, de la dentelle et des bijoux en corail.

Eh bien, et nous allons au plus haut point de la ville, au château.

En fait, l'histoire de la ville a commencé avec la construction de ce château. En 1102, la famille noble de Doria, venue de Gênes, construisit un château sur un cap rocheux, baptisé Castelgenovese, qui se traduit par château génois.

Pendant de nombreuses années, le château servit de bastion dans diverses guerres. Le plus souvent, lors de batailles navales entre Génois et Pisans. Et plus tard avec les Aragonais.

À Castelsardo, la ville a été renommée en 1767.

Actuellement, le château est ouvert à l'inspection par les touristes. L'entrée est payée. Je ne me souviens pas combien coûte un billet, mais à peu de frais.

Le château accueille souvent diverses expositions. Lors de notre visite, il y avait une exposition de peintures.

Après avoir flâné dans l’exposition, nous sommes partis plus loin.

Dans le château, vous pouvez voir des outils anciens, soigneusement réparés et peints. Tout en prenant des photos à côté d'eux, barbouillé de peinture.

Voici un bélier pour la porte.

Ceci est apparemment un instrument de torture.

Et une grosse arbalète.

L'escalier menant au poste d'observation est gardé par un chevalier médiéval.

La plate-forme d'observation supérieure offre une vue imprenable.

La Corse est visible au loin. Par temps clair, on peut voir beaucoup mieux.

Et toute la ville, à la vue de tous.

De plus, le château abrite un musée.

Dans lequel vous pouvez voir des articles ménagers de différentes périodes de la vie des habitants de Castelsardo.

Sols très inhabituels aménagés en galets.

Dans le château de Doria, vous trouverez le musée du tissage méditerranéen, où vous pourrez en apprendre davantage sur l’art du tissage des célèbres paniers Castelsard. Mais les artisans locaux ont tissé non seulement des paniers, mais également des assiettes, des cercueils et même des coffres pour la dot.

Eh bien, maintenant nous descendons lentement. Castelsardo abrite la cathédrale Saint-Antoine et l'église de Santa Maria. Nous y allons.

L'église de Santa Maria delle Grazie a été construite au 14ème siècle. Il n'a pas de façade et vous pouvez facilement passer. Voici une entrée modeste, si remarquable, de cette église.

Cette église se distingue par le fait qu’elle abrite un crucifix appelé «Christ noir».

Le fait est que le crucifix est en bois de genévrier. qui a beaucoup assombri au fil du temps, devenant presque noir. Ce crucifix est considéré comme miraculeux.

Nous continuons à inspecter davantage.

La tour de guet de Frigiano est en avance. Il a été construit au XVIème siècle.

Non loin de là se trouve la cathédrale Saint-Antoine.

Il y a un petit patio devant l'entrée de la cathédrale.

Malheureusement, il n’était pas possible de rentrer. À l’entrée, il y avait plusieurs avertissements de ne pas rentrer de t-shirts, shorts, etc. Il n’ya donc qu’une photo de l’extérieur. La cathédrale se distingue par le fait qu’elle abrite un orgue du XVIIIe siècle, considéré comme l’un des plus beaux de Sardaigne.

Après toutes les promenades et les examens, après avoir mangé, nous avons décidé de manger un morceau. Trouvé sur Internet une pizzeria appelée ". Une pizza tutta". Vous pouvez traduire par "toutes les pizzas", "toutes les pizzas". En général, quelque chose comme ça. En approchant de cette institution, nous avons appris qu’elle n’ouvrira que dans une heure. Nous sommes très en colère. Mais heureusement, le propriétaire nous a laissé entrer, nous avertissant que nous devions attendre. Nous avons accepté et avons fait la bonne chose.

Quelle pizza délicieuse là-bas. Maintenant, je regarde la photo et avale la salive.

Si délicieux était la fin de notre tournée à Castelsardo.
Si vous êtes dans ces endroits, assurez-vous de visiter cette pizzeria.
Eh bien, pour le moment je dis au revoir.

Cathédrale Sant'Antonio Abate

La cathédrale est apparue en 1503 et abrite l'un des retablos les plus précieux de la Sardaigne, réalisé par le maestro di Castelsardo (qui signifie littéralement «maître de Castelsardo»). L'œuvre date de 1492 et consiste en quatre peintures peintes à la tempera et à l'huile sur bois sur un fond doré. La technique de l'écriture témoigne de la possession par l'artiste de la manière de peindre flamande, qui attachait une importance primordiale à la lumière. Il est également intéressant de voir comment l'artiste a réussi à combiner une nouvelle perspective de la Renaissance avec les restrictions imposées par le format gothique du retable. Faites également attention aux inestimables autels du 18ème siècle sculptés dans le genévrier.

La cathédrale est apparue en 1503 et abrite l'un des retablos les plus précieux de la Sardaigne, réalisé par le maestro di Castelsardo (qui signifie littéralement «maître de Castelsardo»). L'œuvre date de 1492 et consiste en quatre peintures peintes à la tempera et à l'huile sur bois sur un fond doré. La technique de l'écriture témoigne de la possession par l'artiste de la manière de peindre flamande, qui attachait une importance primordiale à la lumière. Il est également intéressant de voir comment l'artiste a réussi à combiner une nouvelle perspective de la Renaissance avec les restrictions imposées par le format gothique du retable. Faites également attention aux inestimables autels du 18ème siècle sculptés dans le genévrier.

La côte de Castelsardo est composée de roches trachytes, de sorte que les côtes sont rocheuses et escarpées. Parmi eux, cependant, il y a des baies avec des plages de sable fin. Nous les énumérons: c'est Cala Austin, à l'est, et Punta Tramontana, à l'ouest. On trouve également des plages de sable à Marinedda, Marina et Lu Bagnu. Juste à l'extérieur de Castelsardo, à l'est, se trouvent les plages de Badesi. Si vous conduisez un peu plus, vous pouvez trouver un rivage plat en face de l'îlot d'Asinara. Voici les villes de Muddiza et Costa Paradiso. Il existe en particulier de nombreuses baies isolées, dont San Pietro, à l’embouchure de la rivière, mérite d’être signalée. Coginas, Bahia delle Mimose, Lee Holes, Isola Ross et Costa Tinnari. Le port touristique de Castelsardo est situé à Frigiano. Il dispose de toutes les infrastructures nécessaires pour les yachts privés de toutes tailles.

Comment arriver à Castelsardo

Castelsardo fait partie de la province de Sassari - la ville du même nom est située à 25 km de celle-ci. L'aéroport le plus proche est celui d'Alghero (50 km). De Sassari à Castelsardo, il faut environ 40 minutes en bus régional ARST. Le tarif est de 2,30 EUR. Si vous souhaitez venir à Castelsardo à partir de coins reculés de la Sardaigne, vous devez vous concentrer sur le même itinéraire: la route vers Sassari, puis le transport local vers la ville. La côte nord est également reliée par un réseau de lignes de bus reliant Olbia à Porto Torres avec un arrêt à Castelsardo, mais il n’ya pas de transport ferroviaire dans la ville: la gare la plus proche est celle de Palau. Les heureux propriétaires de navires personnels peuvent mouiller dans le port de plaisance de Castelsardo.

Transports en ville

Le centre historique de Castelsardo (et c'est une grande partie de la ville, car les attractions d'une période particulière de l'histoire sont généreusement dispersées ici à chaque étape) peut être facilement parcouru: cela nécessitera une préparation physique minimale. Le seul inconvénient peut être causé par des montées et des descentes constantes: après tout, la ville est moulée dans la falaise, mais il est facile de la transformer en une dignité - il vous suffit de vous rendre au point culminant de Castelsardo, d'où vous pourrez tracer l'itinéraire exclusivement. Pour les non-randonneurs, il existe des bus, des taxis et une agence de location de voitures. La ligne de bus municipale de Castelsardo la relie aux deux communes voisines - Sorzo et Valledoria, en passant par la banlieue de Peruledda, la région et la plage de Lu Bagnu, le centre historique de la ville et se terminant dans la banlieue de Multeddu. Il est préférable d’appeler les taxis par téléphone: il n’y en a pas beaucoup en ville et il est difficile de prévoir le temps d’attente dans la rue avant une voiture en marche accidentelle. Vous pouvez louer une voiture dans une agence de voyage locale.

Cuisine et restaurants à Castelsardo

Pour Castelsardo, la cuisine de poisson est traditionnelle - les avantages d’une variété de fruits de mer sont largement suffisants. Environ 50 restaurants pour tous les portefeuilles travaillent dans la ville toute l'année, dont dix spécialement marqués par l'Office de Tourisme de Castelsardo. Le secret de la cuisine de Castelsard réside dans la fraîcheur exceptionnelle des produits utilisés. Parmi les plats locaux, il convient de souligner les plats à base de homard: les homards castelsardiens servis dans une sauce tomate au persil, des morceaux de chair de homard et leur caviar, ainsi qu'une autre variété - “Aragonese”, avec sauce aux œufs et câpres.

Vous devez absolument essayer la soupe de poisson de Castelsarde: des morceaux de gros poisson cuits dans un bouillon de purée de toutes sortes de petits poissons hachés, assaisonnés d'oignons, d'ail, de tomates fraîches et de piments chili.

De délicieux pains grosso cuits au four traditionnel sont servis au repas, tandis que des desserts locaux sont servis en dessert: formagella, papassini, cochchuleddi et amaretti.

Shopping et magasins

De Castelsardo, il convient tout d’abord d’apporter des produits savamment confectionnés à partir de paille et de raphia: paniers, plats décoratifs, coffrets et objets d’intérieur. Cet artisanat est l'un des plus anciens de Sardaigne, tandis que les paniers de Castelsardo sont les plus célèbres de l'île. Les formes traditionnelles sont les plats à faible teneur en osier pour le pain et les bonbonnières «coffinu», ainsi que les coffres spacieux avec couvercle pour ranger la dot. A propos, les habitants de Castelsardo décorent souvent la maison avec des objets en osier, par exemple, accrochent des plats décoratifs au mur ou utilisent des plaques profondes inversées comme abat-jour. Les autres gizmos de Castelsardo comprennent la poterie, les carpettes et tapis faits main, la dentelle, les vêtements, les bijoux en corail, les couteaux et les coffres en bois sculpté. Les dames vont adorer les bouteilles de parfum en argent gracieuses.

Attractions et attractions à Castelsardo

À Castelsardo et ses environs, se concentrent un nombre impressionnant de monuments de l'époque mégalithique - principalement les anciennes tombes primitives de la période Donuragic et les tours dites en nuragi - datant de 2 000 ans av. Les curiosités les plus intéressantes de ce type: «Roccia dell’Elefante» avec ses salles et passages aménagés, dont les murs sont décorés d’images préhistoriques représentant des têtes de taureaux. Un autre exemple est “domus de janas” - cimetières rupestres néolithiques de 4-3 mille av. Les plus célèbres se trouvent dans le Rocher de Copert et Sedini.

Monuments architecturaux du vieux Castelsardo: le château de la famille Doria (XIIe s.), La résidence de l'évêque, l'église Santa Maria delle Grazie (XVIe s.), La cathédrale Saint-Antoine et la tour de guet de Frigiano (XVIe s.), L'un des symboles de la ville. Le château de Doria abrite le musée du tissage méditerranéen, où vous pourrez découvrir l'art de créer les fameux paniers et plats de Castelsard. De son mur de forteresse, vous pourrez voir les bastions voisins de la côte nord de la Sicile, construits au XVIe siècle: Manganello, Lodgetta et Sperone. Dans la résidence de l'évêque, il convient de visiter les anciennes salles du début du XVIe siècle dans un cadre original. La bibliothèque contenant les éditions les plus précieuses de cette époque est particulièrement impressionnante. L'église Santa Maria delle Grazie est connue pour la crucifixion du XIVe siècle, connue sous le nom de Lou Cristo Niedda ("Christ noir") - le genévrier à partir duquel la composition est réalisée s'est assombri au fil des siècles. La crucifixion est considérée comme miraculeuse. Dans la cathédrale, en plus de la magnifique architecture et de la décoration intérieure, vous pouvez voir de magnifiques peintures de l'artiste inconnu du 15ème siècle - "Vierge à l'Enfant sur le trône" et "L'Archange Michel". Faites attention à l'orgue du 18ème siècle, considéré à juste titre comme le plus beau de Sardaigne.

De Castelsardo, vous pouvez également faire une excursion dans le parc national de l'île d'Asinara, où vit l'une des deux populations mondiales de l'âne albinos africain.

Chaque lundi, après le dimanche des Rameaux, la ville participe à l'unanimité à la procession colorée de Lunissanti. La cérémonie dure toute la journée. Une messe est servie le matin dans l'église de Santa Maria delle Grazie. Après quoi, les habitants de Castelsardo, vêtus de pulls à capuche blancs et de calottes à œillets, se rendent à l'église de Notre-Dame, dans le village voisin de Tergu, avec des bougies. En chemin, des chants pré-gigoriens sont chantés et des images des instruments des passions du Christ sont montrées. La messe a également lieu à Tergu, après quoi un pique-nique sur l'herbe, très inattendu dans un cadre aussi solennellement élevé, est célébré, marquant l'arrivée du printemps. La procession revient dans la ville tard dans la soirée et, à la lueur d'une lampe de poche (l'éclairage de la ville est éteint), la célébration commence dans toute la ville et dure jusqu'au matin.

Que voir?

Parce que Ces lieux étaient habités à l'époque des mégalithes et, au cours de son existence, la ville a accumulé de nombreux monuments historiques et culturels. Parmi les sites les plus anciens, il convient de noter le «rocher de l'éléphant», à l'intérieur duquel plusieurs passages sont découpés, et les murs sont décorés d'images.

Un château fort de la famille Doria du 12ème siècle est un must. Aujourd'hui, il existe un musée unique sur la vannerie, pour lequel Castelsardo est si célèbre. Il est également intéressant de noter: une cathédrale avec un clocher inhabituel, Frigiano - une tour de guet du XVIe siècle et une résidence épiscopale, où l’intérieur des salles du XVIe siècle et une bibliothèque avec des publications de cette époque ont été préservés.

Les touristes apprécieront également la cuisine locale. Les cafés et restaurants locaux proposent des plats de fruits de mer frais: salades et hors-d'œuvre de fruits de mer, soupe de poisson à la castelloise à base de petits poissons, homard à la sauce tomate, avec des tranches de viande ou sous la sauce aux œufs. Ici, vous pourrez également goûter des plats italiens plus familiers comme les pizzas et les pâtes. Et pour le dessert, vous devez absolument essayer les desserts traditionnels sardes: gâteaux fantaisie «pistiddu», «mangadagas» - tresses frites faites de pâte au miel, pain au pain d’épice «papasinos» avec du vin et des raisins secs et bien sûr «gâteaux au fromage à la citronelle» paniers à pâte.

Pin
Send
Share
Send