Voyage

Magnifique Mount Cook en Nouvelle-Zélande: photo, description, faits intéressants

Pin
Send
Share
Send


Le mont Cook, également connu sous le nom d'Aoraki, est situé dans la partie ouest de l'île méridionale de la Nouvelle-Zélande. Cette montagne des Alpes du Sud néo-zélandaises est le point culminant du pays et culmine à 3754 mètres.

Nommée d'après James Cook, une montagne recouverte de neige et de glaciers a une forme de selle avec des pentes abruptes.

En octobre 1953, le mont Cook a commencé à être utilisé comme parc national, qui comprend plusieurs réserves naturelles visant à protéger une végétation locale rare et à préserver le paysage unique.

De la faune dans le parc, vous pouvez rencontrer les oiseaux kea - le seul perroquet alpin, la bergeronnette et la raie.

Emplacement: Mount Cook, Canterbury 7999, Nouvelle-Zélande

Les coordonnées: N -43.59282500 170.14163000

Informations générales

Une fois en Nouvelle-Zélande, vous devriez absolument visiter les plus hautes montagnes des Alpes du Sud et le plus haut sommet - Mount Cook. Son nom maori est Aoraki, ce qui se traduit par "un gros nuage blanc".

Pour la première fois, ce sommet a été conquis par des passionnés de la ville de Waimate, située à proximité de cette zone. C'était en 1894. C'est dans ces montagnes, il y a plus de 50 ans, que Sir Edmund Hillary s'est essayé avant son ascension vers le plus grand mont Everest.

L'image de la montagne est sur le timbre de 1898, publié dans le pays en 1898.

Le mont Cook (voir la photo dans l'article) est composé de roches cristallines. Son sommet, recouvert de glaciers et de neige, a la forme d'une selle. C'est là que se trouve le célèbre glacier Tasman, le plus grand de Nouvelle-Zélande. Il s'étend sur 29 kilomètres et couvre une superficie de 156,5 mètres carrés. mètres. Les précipitations annuelles atteignent jusqu'à 7600 mm dans les montagnes. Sur les pentes inférieures, les forêts tropicales humides et les pittoresques alpages caractéristiques du climat tempéré se développent. De nombreuses espèces d'arbres et de plantes endémiques poussent dans ces endroits.

La montagne fait partie du parc national du même nom, sur lequel se trouvent plus de 140 sommets d'une hauteur supérieure à 2 000 mètres. Le nom a reçu son apogée en l'honneur de James Cook.

Où est le mont Cook? C'est le territoire des Alpes du sud de la Nouvelle-Zélande, à savoir la partie occidentale de l'île du Sud, près de sa côte occidentale. La montagne appartient à la région de Canterbury. C'est le territoire du parc national du Mont Cook. La hauteur du pic est de 3724 mètres d'altitude.

Légende de l'origine de la montagne

Le mont Cook (Nouvelle-Zélande) est sacré pour le peuple maori. Il n'est pas étonnant qu'il existe une belle légende à son sujet. Elle parle du fait qu’une fois les fils Ranga et Papa (dans la mythologie maori - mère terre et père paradis) - Aoraki et ses trois frères sont partis en voyage. Quand leur waka s'est échoué sur le récif, elle a encaissé. Afin de ne pas se noyer, les frères se sont dirigés vers la proue du navire, mais le vent glacial a tout transformé en pierres.

Waka s'est avéré être une île et les frères sont devenus des sommets de montagne. En raison du fait qu'Aoraki était parmi eux le plus haut, il est devenu le plus haut sommet avec le nom "Mont Aoraki". L'île s'appelait Te Waka Aoraki.

A propos du nom de la montagne

John Lort Stokes (capitaine), un chercheur néo-zélandais, a rebaptisé la montagne à la mode anglaise. Il s’appelait Mount Cook en mémoire du célèbre découvreur et explorateur James Cook.

Cependant, en 1998, conformément à la loi du gouvernement de la Nouvelle-Zélande, son ancien nom était inclus dans le nom du sommet et la montagne avait été renommée. Il est devenu connu sous le nom Aoraki / Mount Cook. Cela s’est avéré être le seul cas où le nom de Maori est devenu une priorité, ce qui montre clairement les succès remportés par le peuple maori dans la lutte pour son propre patrimoine culturel.

Premières ascensions

En 1894, les Néo-Zélandais James Clark, Tom Fife et George Graham ont effectué leur première ascension. Par la suite, la montagne a été conquise par Matthias Zurbrigen (Suisse) et depuis lors, ce sommet a de plus en plus attiré les amateurs d’alpinisme.

Aujourd'hui, sous la conduite d'instructeurs expérimentés, n'importe qui peut gravir la montagne, même sans entraînement particulier.

Ces lieux sont un paradis pour de nombreux amateurs de ski alpin et pour les alpinistes. Ils sont idéaux pour les amateurs de trekking.

Pour vous détendre dans cet endroit merveilleux, vous pouvez vous rendre dans le centre touristique, situé dans un village appelé Aoraki / Mount Cook. Il est situé à 7 kilomètres du glacier Tasman du mont Cook. Ici vous pouvez trouver un hébergement pour tous les goûts, ainsi que de nombreuses options pour passer du temps de loisir intéressant: vols touristiques en hélicoptère (y compris l'atterrissage sur un glacier), équitation, pêche, etc. etc. De cet endroit commence et la plupart des sentiers de randonnée populaires à travers le célèbre parc national du Mont Cook.

Faits intéressants

  • La Grande Encyclopédie Soviétique indique la hauteur du sommet d'Aoraki (Mont Cook), égale à 3764 mètres (marque absolue). Cependant, ceci n'est pas une erreur de mesure. À la mi-décembre 1991, d'énormes masses de roches, de glace et de neige (plus de 10 millions de m³) sont descendues de la montagne, ce qui a permis à son altitude de diminuer de 10 mètres pour atteindre 3 754 mètres.
  • Contrairement à la croyance populaire, le premier Européen à découvrir la montagne n’était pas Cook, mais Abel Tasman. C'était en 1642.

En conclusion

Tous les sommets des montagnes jouent un rôle important dans le culte des ancêtres des Ngai Tahu. Monter ces montagnes pour les peuples autochtones est interdit et offensant pour leurs ancêtres. Et récemment, en raison de la popularité de la Nouvelle-Zélande parmi les amateurs de sports extrêmes, les Ngai Tahu ne peuvent que regarder en silence comment cette terre sacrée se transforme en un lieu de divertissement pour de nombreux nouveaux arrivants occidentaux.

Photo et description

Mount Cook (nom officiel - Aoraki / Mount Cook) est le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande et culmine à 3724 m au dessus du niveau de la mer. Mount Cook est situé dans la région de Canterbury du parc national du Mont Cook et fait partie de la chaîne de montagnes des Alpes du Sud, s'étendant le long de la côte ouest de l'île du Sud.

Le mont Cook est sacré pour les Maoris et il n’est pas du tout surprenant qu’il existe une belle légende sur son origine qui raconte comment les fils de Rangi et de Papa (dans la mythologie du peuple maori - ciel céleste père et terre-mère) Aoraki et ses trois frères ont fait un voyage et leurs waka se sont échoués sur un récif et ont encaissé. Afin de ne pas se noyer, ils montèrent sur la proue du navire, mais le vent glacial les transforma en pierre: le waka devint une île et les frères, des sommets montagneux. Comme Aoraki était le plus grand des frères, le plus haut sommet s'appelait "Mont Aoraki". L'île maorie s'appelait Te Waka Aoraki. En 1851, le capitaine John Lort Stokes, qui passa quatre ans à étudier la Nouvelle-Zélande, donna à la montagne le nom anglais de Mount Mount, en l'honneur du célèbre explorateur et découvreur James Cook. En 1998, une loi a été adoptée selon laquelle le gouvernement néo-zélandais s'était engagé à inclure son nom historique dans le nom de son nom. Mount Cook a été renommé Aoraki / Mount Cook.

Le mont Cook est composé de roches cristallines et est principalement recouvert de neige et de glaciers (voici le célèbre glacier Tasman, le plus grand glacier de Nouvelle-Zélande, 29 km de long et 156,5 mètres carrés), tandis que la partie inférieure des pentes de la montagne est une forêt pluviale tempérée unique. climat et pittoresques alpages. C'est un endroit idéal pour les amateurs de trekking, ainsi qu'un véritable paradis pour les alpinistes et les amateurs de ski.

Si vous souhaitez passer quelques jours dans cet endroit étonnant, vous pouvez séjourner dans le centre touristique - le village d’Aoraki / Mount Cook, situé à seulement 7 km du glacier Tasman et où vous trouverez une bonne sélection d’hébergements et de nombreuses suggestions sur la manière de passer votre temps libre - vols touristiques à destination de hélicoptères (y compris l'atterrissage sur les glaciers), la pêche, l'équitation et bien plus encore. Ici commence une partie importante des sentiers de randonnée populaires traversant le parc national du Mont Cook.

Pin
Send
Share
Send