Voyage

Vues célèbres de la République tchétchène

Pin
Send
Share
Send


La République tchétchène est le plus ancien État du Caucase du Nord. Il a une nature pittoresque, des châteaux anciens, des villages, des défenses puissantes, des bâtiments à l'architecture moderne, une cuisine locale unique - tout cela fournira des vacances instructives.

À proximité, lorsque les touristes seront des foules pour visiter les sites touristiques de la Tchétchénie.

La direction de la République s’est fait l’un des principaux objectifs du développement de l’industrie du tourisme. La Tchétchénie se remet progressivement des guerres dévastatrices de la fin des années 90 et du début des deux millénaires, au début des deux guerres tchétchènes. Grozny est devenue le centre de la renaissance - la capitale de la République. Restaurez et créez les monuments de Grozny - complexes sportifs, mosquées, centres de divertissement. Chaque année, le nom convient de moins en moins à la ville - la capitale devient hospitalière, moderne. Que pouvez-vous voir en Tchétchénie? Quels sites sont en demande?

"Cœur de la Tchétchénie"

La mosquée "Le cœur de la Tchétchénie" nommée d'après A. Kadyrov est le monument le plus reconnaissable de Grozny. La construction a été achevée en 2008. La superficie de la mosquée est de cinq mille mètres carrés et sa hauteur est de 32 mètres. Il y a 4 minarets d'environ 63 mètres de haut. À l'intérieur, le «cœur de la Tchétchénie» est recouvert de marbre blanc. Les lustres en or et en bronze, qui ressemblent aux principaux temples des musulmans, sont particulièrement beaux. Il y a 36 lustres de ce type le soir et le soir, la mosquée est plus charmante que l'après-midi grâce à son éclairage à plusieurs niveaux.

La mosquée est située au 90, avenue Hussein Isaev et est ouverte de 9h00 à 20h00.

Une fois en Tchétchénie, il est impératif de faire une excursion vers l’une des attractions principales: le lac Kezenoi-Am, le plus grand réservoir naturel, non seulement dans la République, mais dans tout le Caucase du Nord. Sa superficie est de 2,5 mille mètres carrés. Kezenoy-Am sert de frontière entre le Daghestan et la Tchétchénie. Tout le monde ne voudra pas nager dans le lac - la température de l’eau varie autour de + 15 ° C, la profondeur est de 72 mètres. L'étang est très prisé des pêcheurs: beaucoup de truites y vivent. Près du lac a fondé l'auberge éponyme.

Argun Gorge

Au cœur de la République tchétchène, la nature a créé un lieu enchanteur: les gorges de l’Argun. C'est dans cette gorge que furent construits d'anciens tours de patrouille, des châteaux et des cryptes. La longueur de la gorge est légèrement supérieure à 100 mètres. Depuis l’antiquité, la gorge était une route menant au Daghestan et à la Géorgie. Maintenant, la nature et les bâtiments de cet endroit sont sous la protection de la réserve.

Tours Ushkaloy

Dans la célèbre gorge d'Argun, deux tours identiques de 12 mètres de haut ont été fondées. Ils sont situés dans le rocher. La création des tours remonte au 11ème siècle. Ils avaient une grande importance stratégique car ils se cachaient des ennemis près de la montagne, mais ils permettaient de contrôler le territoire du pont et de la route. Un an avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, une tour a été détruite. Les travaux de restauration n’ont été effectués qu’en 2011.

La ville de Grozny

Un autre monument de Grozny était la ville de Grozny. C'est un quartier innovant avec des bâtiments résidentiels, des gratte-ciel, des hôtels, des centres d'affaires, avec une superficie totale de 4,5 hectares. La construction a duré 7 ans - de 2005 à 2011. Le bâtiment le plus haut est le Phoenix, qui compte 40 étages. Bientôt, le gouvernement veut construire une autre ligne City, dont le symbole sera un bâtiment de 79 étages.

C'étaient les sites les plus populaires de Tchétchénie, qui valent certainement une visite.

Tour de der

Selon diverses sources, ce monument aurait entre 900 et 1500 ans. Il a été construit comme une tour de garde et est une construction d'architecture médiévale. Il a survécu au présent, comme l'ont conçu ses créateurs.

A l'initiative de R.A. La reconstruction de la tour par Kadyrov et la restauration des structures voisines perdues au cours des siècles passés. A proximité se trouve une ancienne colonie, dont les habitants sont heureux de partager des informations sur l'histoire de la république.

Musée privé "Dondi-Yourte"

Dans la ville d'Urus-Martan, il y a un musée créé par un résident local, Adam Satuev, sur le territoire de sa propriété privée. La particularité du musée est que vous pouvez voir ici l'ancien village, dans lequel se trouvent des tours et des cryptes, où les habitants d'Ichkeria ont enterré leurs ancêtres.

Musée des traditions locales nommé d'après H.A. Isaeva

Chaque pays cache de nombreux secrets et secrets sur la vie et les traditions de son peuple.

La République tchétchène a conservé sa saveur nationale. Vous trouverez tous les détails à ce sujet en visitant le musée de la culture locale nommé d'après Kh.A. Isaeva. Il est situé sur le territoire du complexe du château de Phakoch, situé au centre du district montagneux d'Itum-Kalinsky, dans la tour résidentielle "forteresse". Dans ce musée, vous pourrez vous familiariser avec les armes, objets de la maison du peuple tchétchène. La plupart des expositions ont plus de cent ans.

Le complexe du château de Phakoch

La République tchétchène, ainsi que l’Ingouchie, est riche en bâtiments anciens - châteaux et forteresses. L'un de ces anciens châteaux est le complexe Phakoch qui, en traduction du dialecte Ichker, signifie «tassement du bord supérieur». Il est situé dans le village de Tum-Kali. L'histoire du complexe a commencé approximativement aux XIe et XIIe siècles. Le complexe du château comprend plusieurs tours résidentielles, parmi lesquelles un garde, des moulins et de nombreuses autres dépendances.

Ce complexe a été restauré, plus précisément, recréé sous la tutelle du président de la République, R. A. Kadyrov.

Musée national de la République tchétchène

C'est l'un des plus anciens musées de Tchétchénie. Au fil des années, le nombre d'expositions dans ses collections variait. Cela est dû au fait que deux musées y sont combinés: l’histoire locale tchétchène et la galerie d’art. Il y a 5 succursales du musée dans différentes régions de la république.

  1. Dans le village de Nadterechnoye se trouve un musée littéraire et commémoratif nommé d'après Arbi Mamakaev, dédié au travail et à la vie du grand écrivain national Ichkeria.
  2. Dans le village de Starogladovskaya se trouve le musée littéraire et ethnographique. L. N. Tolstoy. C'est là qu'un génie est resté en visite en Tchétchénie.
  3. Dans le village de Makhkety, il y a un musée d'histoire locale.
  4. Dans le village de Paraboch, il y a un musée littéraire dédié à M. Yu. Lermontov. C'est dans ce manoir que le poète séjourna chez sa grand-mère et ses proches à l'âge de 1818 ans.
  5. Dans le village de Meskety, se trouve le musée de la littérature et de la mémoire de A. Aidamirov, le classique littéraire de la Tchétchénie.

Pendant la guerre de la fin du 20ème siècle, la plus grande partie de l’exposition a été pillée. Maintenant, le musée est en cours de restauration.

C’est dans ce musée qu’on peut voir aujourd’hui des échantillons d’armes nationales, les œuvres du premier artiste tchétchène P.Z. Zakharov. Il compléta son nom de famille de manière à y faire apparaître une indication d'appartenance au peuple tchétchène. Toutes ses œuvres sont signées - Zakharov-Tchétchène.

Monument à M.A. Esambaev

Parmi les immigrants de la république, il y a beaucoup de personnes talentueuses qui sont devenues célèbres dans divers domaines de l'art. La fierté de son peuple est à juste titre M.A Esambaev - chorégraphe, chorégraphe, danseur, acteur. L'auteur du monoprogramme unique "Danses du monde". Le nom de M. A. Esambaev est connu non seulement dans la république et dans toute la Russie, mais aussi dans le monde entier.

Un monument est érigé près du bâtiment du Centre républicain de la culture et des arts. Le monument a été réalisé par un habitant du village de Beno-Yurt A. Timerkhanov.

Monument au poète M.Yu. Lermontov

Monument au poète M.Yu. Lermontov "w />

Les lignes de poésie du grand poète ont maintes fois capturé les paysages du Caucase. Ce n'est pas une coïncidence. C'est dans le Caucase que le poète a passé près d'une décennie de sa courte vie. En République tchétchène, il a gelé le service militaire. Le peloton auquel il appartenait était placé dans l'ancienne forteresse de Grozny. En l'honneur du célèbre poète, un monument a été érigé dans le bâtiment de théâtre qui porte son nom.

Monument au premier président de la république A. A. Kadyrov

En étudiant l'histoire moderne de la République tchétchène, on ne peut s'empêcher de tomber sur le nom du premier président Akhmat-Hadji Abdulhamidovich Kadyrov. Il est précisément la personne avec qui la vie dans la république est devenue relativement calme.

Durant son règne, l'apogée de la Tchétchénie a commencé. En l'honneur du premier dirigeant de la république, un monument a été érigé, qui a ensuite été remplacé par le complexe commémoratif. A. A. Kadyrov.

La ville de Grozny

Le complexe de Grozny-City est un monument architectural relativement récent de la ville. Il abrite plusieurs bâtiments résidentiels, un centre commercial et des bureaux. Pour les souvenirs vaut un coup d'oeil ici. Leur sélection ici est très vaste.

"Tresse de fille" - un printemps

Cette source naturelle est située dans le district de Vedeno en République tchétchène. Le nom de la source vient du fait que les jets du printemps ressemblent beaucoup à la tresse de la fille.

Selon la légende, un homme riche local aurait puni sa fille de meurtre pour désobéissance à cet endroit. L'eau de cette source est très propre et savoureuse. Beaucoup de touristes s'arrêtent près de cette source pour l'admirer et boire de l'eau.

Stela "Terrible - Centre du Monde"

Du côté du Daghestan, à l’entrée de la République tchétchène, un grand globe terrestre portant l’inscription: "Grozny - le centre du monde". Sur cette copie du globe, vous pouvez clairement voir tous les continents et les océans qui se trouvent sur la surface de la terre.

Fontaine de lumière et de musique

La ville de Grozny abrite une attraction unique: la fontaine de lumière et de musique. Il est situé sur le territoire de la base sportive et touristique "Mer de Grozny". La fontaine a des lumières grâce auxquelles ses jets brillent de couleurs.

De nombreux touristes viennent profiter du spectacle de lumière. À en juger par les commentaires, tout le monde est satisfait.

Parc national de la culture nommé d'après A. A. Kadyrov

Au centre de la ville est un lieu de repos préféré des citoyens et des invités de la capitale tchétchène. Ceci est un parc de loisirs nommé d'après A. A. Kadyrov. C'était juste un petit carré. Ces dernières années, cet endroit a été transformé - le territoire a été élargi, des attractions ont été construites, un café et même un zoo ont été installés. Ce parc est intéressant pour les adultes et les enfants.

"Maison Barsky"

À Grozny, plusieurs bâtiments ont été achevés par les Britanniques. Parmi eux peut être distingué "maison Barsky." Le bâtiment a reçu ce nom populaire en raison du fait qu’il est éliminé de l’ensemble des bâtiments. Pour les touristes, il est intéressant en raison de sa configuration unique. D'un côté, la maison a trois étages, de l'autre deux.

Potentiel touristique de la république

La 95ème région est située à l'est du Caucase du Nord, à proximité de l'Ossétie du Nord, de l'Ingouchie et du territoire de Stavropol. Il couvre une superficie de plus de 15 600 kilomètres carrés. Parlant du relief, ce coin capture une partie de la steppe Nogai, la vallée entre le Terek et le Sunzha (les réservoirs sont séparés par deux crêtes basses, un canal les sépare). Au sud, les contreforts (montagnes noires) et les hautes masses orientales des chaînes de montagnes Rocheuses et de pâturages font partie de cette autonomie.

En pensant à ce qu’il faut voir en Tchétchénie, il convient d’abord de prêter attention à un fait statistique. Le plus grand pourcentage de résidents locaux et de visiteurs visitent les objets d'un culte musulman. Il convient de rappeler ici que la stricte adhésion au Coran laisse une certaine empreinte culturelle sur les traditions quotidiennes du sujet décrit de la fédération. Ici, ils honorent la sobriété, l'ordre, la pureté, la modestie et les aînés. Les lieux publics sont vides après 18h00. Des policiers armés apparaissent dans les rues.

En nous éloignant des caractéristiques générales et de la religion, nous vous informerons qu'il existe 26 sanatoriums, une centaine d'hôtels et de pensions, ainsi que la réserve naturelle d'Argun (la plupart des cascades et des sources se trouvent sur les rivières Argun et Shara-Argun). Il n'y a pas si longtemps, la première station de ski tchétchène a ouvert ses portes dans le village de Veduchi. L'augmentation du nombre de voyages organisés a connu un tournant radical en 2016: le volume de touristes a dépassé de 50% l'année précédente. Ce segment continue à se développer davantage.

Attractions de la ville de Tchétchénie

Que voir en Tchétchénie sans quitter ses agglomérations densément peuplées? Bien sûr, des arches avec des tours stylisées "Alan" (elles se dressent à l'entrée de chaque ville). Quant à la "capitale", elle est entourée d'immeubles mémorables de tous les côtés. Deuxièmement, les complexes religieux étonnent l'imagination. Ci-dessous est plus à leur sujet.

Terrible Union du passé avec le futur

Commençons par les villes (au sens plein du terme). Que voir en Tchétchénie d'un touriste qui est venu à Grozny? Organisées dans d'autres régions, les circuits "de transit" de la Tchétchénie sont principalement associés à l'église musulmane - le "cœur de la Tchétchénie". Il s’agit d’un quartier entier, le complexe religieux étant entouré d’un parc paysager (14 hectares) comprenant des parterres de fleurs multicolores et des compositions topiaires.

Il y a des allées avec des fontaines et des bancs. Parlons maintenant du "coeur" lui-même. C'est la plus grande chapelle mahométane d'Europe. Les cours ouvertes à l'intérieur sont bordées de dalles à motifs chères. Et ils la lavent tous les jours, ce dont nous avons été témoins! La hauteur des minarets est de 63 m, l'ensemble architectural est résolu dans un style ottoman particulièrement "à la mode". La superficie totale de 5 000 mètres carrés. La hauteur du dôme central est de 32 m.

Plus loin dans le classement de la popularité est un patch urbain tel que Grozny City.

Il est localisé par la rue Sheripova et la rivière Sunzha. Il s'agit de gratte-ciel incroyablement conçus. Sur une montre (cependant, ce "savoir-faire" a longtemps conquis presque toutes les grandes villes de la Patrie). À travers l'avenue (un peu sur le côté), vous verrez l'entrée principale de la résidence de Ramzan Kadyrov (il n'y a pas de "simples mortels" dans les "Jardins de Babylone" et le Palais du Mouvement!), Ainsi qu'un restaurant de verre en forme de globe. Cependant, cela s'appelle «Globe».

Quoi d'autre peut vous capturer et vous transformer en vagabond enchanté dans ces quartiers «intelligents»? Une étude pas à pas du centre-ville et de l'avenue Poutine (2 à 3 heures de la promenade) révélera des bâtiments richement décorés, à l'architecture très lumineuse et élégante:

L'administration spirituelle des musulmans de la République tchétchène,

Le magnifique palais du parc Anton Chekhov (avec une colline taillée sur laquelle des "buissons" sont taillés à l'état d'ours ...).

Parmi les ensembles architecturaux et sculpturaux se distinguent:

exposition de rue de la gloire militaire nommée d'après Akhmat Kadyrov (père du gouverneur),

Le mémorial en l'honneur des employés du ministère de l'Intérieur morts dans la bataille contre les terroristes,

Monuments sur la place des journalistes (à l'est, la maison de la presse locale).

En passant, à l'extrême sud-ouest, vous trouverez le complexe de loisirs de la mer de Grozny - un réservoir encadré par une promenade bien entretenue, et au nord - un restaurant, des belvédères et même des fontaines lumineuses et musicales, dessinés sur l'eau! Avant d'entrer sur le territoire de ce miracle (à Aldy), vous passerez devant la plus grande école de la Fédération de Russie.

Il reste à ajouter à propos des zones résidentielles où vous pouvez comprendre le plus que la vie réelle de Grozny non plus. Ce sont les secteurs autour de la gare routière de Berkat, de la gare et du vieux marché.

Argun. "Allah aime la beauté"

Aucun site moins visible de la Tchétchénie ne vous attend à Argoun, qui se trouve à 17 kilomètres à l'est de Grozny (nous roulons le long de la R-217 "du Nord"). Déjà un kilomètre et demi à l'extérieur de la porte Alan, vous vous retrouverez dans la ville d'Argun. Traversez la piste sur la transition - vous êtes à la mosquée. Aimani Kadyrova (mère du président tchétchène). Au milieu du découplage automatique des pilotes, un croissant lumineux vous surprendra. Il est avec les étoiles ...

L'ensemble a été conçu par le célèbre architecte turc Deniz Baikan. Il est basé sur le style hi-tech. Une telle mosquée est la première dans notre pays. Au-dessus du dôme richement décoré d'une forme dynamique étrange, 3 minarets s'élèvent à 55 mètres de haut, le plafond lui-même à 22 mètres au-dessous d'eux et le lustre de 5 tonnes. Partout, il y a un rétro-éclairage intégré - même dans une coque proche de la chaussée et dans les parties aériennes de passages de même forme.Au fait, à propos de la transition. Une belle inscription est attachée à l'intérieur. La partie sémantique de tout le dicton est «Allah aime la beauté». Un jardin est attenant au bâtiment de l'est et du sud-est. Des reliques locales y poussent, ainsi que des fleurs et des arbres subtropicaux. Il y a des fontaines et un petit étang avec des poissons. Un pont a été jeté à travers elle. Il y a des toilettes.

Grandes colonies mises à jour

Gudermes est un autre point qui vaut la peine de rester ici une demi-journée. Il y a une ville et un temple musulman ici. Bien que pas luxueux. Et vous trouverez également un bazar oriental coloré et une gare routière "de toutes les directions". Vous pouvez aller à Astrakhan.

Que voir en Tchétchénie, à part Grozny et d’autres villes, récemment magnifiées par de magnifiques mosquées et des villes typiques (des gratte-ciel accueillant des hôtels et des centres d’affaires)? Il existe de merveilleux points de repère ruraux pour les sorties.

Les personnes expérimentées mentionnent souvent dans les critiques la ville de Shali (au 19ème siècle, le village du même nom était le centre de la Grande Tchétchénie). Il y a donc un supermusée. Dans ses environs, les voyageurs rencontreront un asphalte menant à "l'aventure". Dans la plus grande réserve de chasse. Avez-vous la permission? Sanglier, chevreuil et ours disponibles. Vous vous retrouverez dans des arbustes et des arbustes fruitiers denses.

L'endroit le plus populaire

Un complexe ethnographique curieux se trouve à l’entrée des gorges de Tazbichi. Cela fait référence au château "ville" de Phakak. Son autre nom est le musée des traditions locales nommé d'après H. Isaev. Adresse - village d'Itum-Kali. Vous devez y aller le long de l’autoroute R-305 (d’ailleurs, il traverse tout le haut Argun jusqu’à la station de ski de Veduchi). Alors voilà. Il y a un virage sur Itum-Kale le long de la route et un chemin d'escalade sinueux mène aux «châteaux» depuis la colonie elle-même. Vous le longerez par Argoun - environ 650 mètres le long de son affluent X eldihoyerk. Les tours et les "châteaux" des 11-12e siècles sont dispersés partout. Dans l’une des pièces reconstruites, une exposition d’armes anciennes, de munitions et d’appareils électroménagers nationaux est présentée. Des artistes locaux vêtus de costumes folkloriques organisent des concerts pour les invités.

Kezenoy-Am. Station numéro 1

Les excursions artisanales dans les montagnes de Tchétchénie doivent obligatoirement inclure une excursion au lac Kezenoy-Am (c’est la première de la liste des réponses enthousiastes des amateurs de nature pittoresque). Un réservoir naturel d'eau cristalline est accessible via l'autoroute de Vedeno. C'est un lac barré. C'est-à-dire un bassin formé par la fermeture de la rivière la plus proche. Dans ce cas, Sulak, fuyant vers le Daghestan. Surface - jusqu'à 2,3 kilomètres carrés. Comme le réservoir est situé dans la zone subalpine (à une altitude de 1854 mètres), il n’ya plus d’arbres sur certaines de ses rives - il n’ya plus que de l’herbe alpine, de petites fleurs et parfois de la neige. Cependant, vous pouvez nager ici - au plus fort de l’été, l’eau se réchauffe jusqu’à 18 ° C. Des centres de loisirs confortables (et pas si) alignés le long de certaines parties de la côte. La riviera elle-même est par endroits équipée pour des vacances à la plage risquées. Viens si tu ne commences pas à te sentir malade sur une serpentine difficile derrière le village de Kharacha.

Réserve Argun. Restes de nature intacte

De nombreux sites de la Tchétchénie sont concentrés dans l'espace de la réserve d'Argoun. Ce n'est pas seulement naturel, mais aussi historique et architectural. Ici, vous ne pouvez pas chasser, cueillir, pêcher, débarrasser de vos déchets, participer à d’autres activités qui pourraient nuire à l’environnement ou à des bâtiments anciens. SPNA a des cordons stricts. Prenons donc la récréation, considérée comme la principale «perle» de ce GZ - le lac Galanzhozh. Des forêts vierges, un tapis d'herbe coloré, des cascades bruyantes, une faune relique, des villages, des tombeaux, des grottes mystérieuses et des grottes au bord du lac, des ruines mystérieuses, des tours résidentielles et des cryptes ancestrales lugubres - que vous ne trouverez pas dans cette région romantique. Et il est situé dans la vallée de la rivière Gekhi (district d'Urus-Martan, il n'y a pas de frontière avec l'Ingouchie). À un moment donné dans les jeeps de Geghi-Chu. Le lac avec un diamètre maximum de 400 m, ce n’est pas celui qui attire le plus, mais ses environs. Ceux qui souhaitent se lever avec des tentes sont surveillés ici - avant tout pour leur sécurité.

À la frontière géorgienne

Les attractions naturelles de la Tchétchénie, d’une ampleur remarquable, sont les plus hautes montagnes à la frontière avec la Géorgie. Le suivi alpin devrait commencer par la friandise - Mont Datah-kort (Komito) 4261 mètres de haut ou Tebulosmta (4492 mètres). Les gens viennent ici du village mentionné d'Itum-Kali, qui est situé dans la même région.

Il convient de noter que des lieux intéressants inconnus en Tchétchénie peuvent faire surface devant vous lors de vos déplacements vers un lieu déjà connu. Par conséquent, arrêtez la jeep plus souvent. Sur de nombreuses cartes, des fragments locaux du pâturage restent des "points blancs" ...

Sites archéologiques de Tchétchénie

Enfin, les sites les plus anciens de Tchétchénie se trouvent sur des sites de fouilles ou dans les montagnes (nous pensons ici aux tours de guet préservées et à d'autres structures de défense, ainsi qu'aux "artefacts rituels" en pierre). Dans de nombreuses régions de la République tchèque, des ruines ou des objets de conservation intéressants se rencontrent dans les mêmes zones qui sont marquées sur les panneaux en tant qu'attractions naturelles protégées de la Tchétchénie. C'est-à-dire, "tuez deux oiseaux avec une pierre" à la fois.

Pour le moment, seules les anciennes tours proches du village de Khoy sont prisées par les voyagistes et les chauffeurs de taxi. Voici la ville "morte" de Ho. Le toponyme est traduit par «gardien». Une fois, c’était une sorte de poste frontière. Seules les tours de guet sont partout. Vous pouvez aller au village le long de la route Vedeno-Makazhoy. Un virage séparé se dirige vers lui.

Nous espérons que vous trouverez utile notre histoire sur les sites les plus emblématiques de la Tchétchénie. Ne faites pas confiance aux instructions alarmantes de personnes qui se souviennent des années 90 de manière tout à fait inappropriée. Pour le moment, la république pittoresque attend ses invités!

Lac Kezenoy-Am

Le plus grand réservoir naturel du nord du Caucase. Situé au pied de la crête des Andes, à une altitude de 1 800 mètres d'altitude. Sa plus grande profondeur est de 72 m, superficie - 2,5 km 2. La frontière entre la Tchétchénie et le Daghestan longe le lac. Peu de gens veulent nager dans l'étang - la température de l'eau ne dépasse pas + 17 ° C. Mais il y a beaucoup de pêcheurs ici - la truite est bien pêchée. Sur le rivage, il y a une base touristique du même nom.

Complexe commémoratif de la gloire nommé d'après A. A. Kadyrov

Musée multicomplexe en plein centre de Grozny. Consacré aux événements de la Grande Guerre patriotique, ainsi qu'au légendaire Akhmat Kadyrov. L'ouverture a eu lieu en 2010. Surface - 5 ha. Il comprend le musée du premier président avec une décoration intérieure luxueuse, un parc pittoresque avec des lanternes, des bancs et de magnifiques parterres de fleurs. De plus, plusieurs monuments sont installés: une stèle de 40 mètres, un monument à Movlidi Visaitov, le héros de l'Union soviétique, la flamme éternelle, etc.

Eglise de Saint Michel Archange

L'église orthodoxe actuelle au centre de Grozny. Il a été construit dans le style traditionnel russe à la fin du 19ème siècle avec les dons des paroissiens. Sur le territoire du temple se trouvaient un clocher, une école du dimanche, une maison paroissiale et d'autres bâtiments auxiliaires. L'ensemble du complexe a été gravement endommagé lors des événements militaires en Tchétchénie. En 2005, lorsque la restauration de l'église a commencé, il a été possible de préserver son apparence, mais d'autres structures n'ont pas encore été restaurées.

Une des plus grandes structures funéraires pré-islamiques du Nord-Caucase. Il date des environs du V-XVIIème siècle. Situé dans la gorge malchiste, à la frontière avec la Géorgie. Le complexe funéraire comprend des tours de guet, des autels et des dizaines de cryptes avec des restes humains. Les pétroglyphes ont été conservés sur certains bâtiments. Le territoire de la nécropole est considéré comme l'un des endroits les plus inaccessibles de Russie. Un permis spécial est requis pour lui rendre visite.

Château de Phakoch

Complexe architectural médiéval à proximité du village d'Itum-Kali. Il se compose de tours de guet en pierre, de bâtiments résidentiels, d’un moulin à eau et d’une clôture. Il couvre une superficie de 17 000 m 2. Un musée est ouvert dans l'une des tours. Au rez-de-chaussée, des antiquités sont présentées: outils, bijoux, armes, vêtements nationaux. Et au deuxième étage, une exposition est dédiée à la mémoire du célèbre homme d'État Hussein Isaev, décédé lors d'un attentat terroriste en 2004.

Mosquée nommée d'après Aimani Kadyrova

Construit à Argun en 2014. Fabriqué dans un style ultramoderne. Porte le nom de l'épouse du premier président de la république. Dans le même temps peut prendre jusqu'à 15 mille croyants. Les murs sont décorés avec du marbre rare, la salle de prière est couronnée d'un dôme de 23 mètres et des minarets de 55 mètres se dressent à proximité. Pendant la journée, les voûtes du temple changent de couleur en fonction du temps: 96 projecteurs et 50 000 LED l'éclairent la nuit. À l'entrée, il y a un énorme croissant de lune avec une étoile.

Galerie nationale du nom de A. A. Kadyrov

Ouvert à Grozny en 2010. Se compose de deux salles d'une superficie de 525 m 2. Parmi les expositions figurent des œuvres de sculpteurs, d'artistes et d'artistes folkloriques locaux et étrangers. Parmi les expositions fixes, la collection des frères Yusupov mérite une attention particulière: une collection de différents types d’armes, des armures militaires et des instruments de musique nationaux. La galerie organise également régulièrement des expositions itinérantes pour les écoliers et les étudiants.

Musée "Dondi-Yourte"

Musée privé dans la cour d'un des habitants d'Urus-Martan. Ouvert aux visiteurs en 1991. Il couvre une superficie de 30 acres. C'est une copie de l'ancien règlement tchétchène avec un bâtiment résidentiel, des tours et des cryptes. Une vaste collection d'antiquités comprend des plats, des vêtements, des bijoux, des articles ménagers et des intérieurs de différentes époques. Le musée est populaire auprès des habitants et des touristes, continue à se reconstituer avec des expositions.

Musée "Shira-Yourte"

Il a été ouvert en 2014 dans le village de Germenchuk. Le nom du musée se traduit par "ancien règlement". C'est exactement une copie recréée du village tchétchène, dans lequel les ancêtres des résidents locaux ont vécu pendant plusieurs siècles. Vous pouvez voir ici des bâtiments anciens - une mosquée, des bâtiments résidentiels, un moulin, une forge, une écurie, une infirmerie, une maison de retraite, ainsi que de nombreux articles ménagers. À l'entrée, le principal atout des Tchétchènes s'élève: une tour de guet de 25 mètres.

Lac Galanchozh

L'un des plus beaux lacs de Tchétchénie. Situé dans la partie supérieure du fleuve Gekhi, à une altitude de 1 500 m, entouré de prairies et de sommets montagneux. D'une superficie de 12 hectares et d'une profondeur maximale de 35 m, il présente une forme ovale presque régulière et une étonnante couleur d'eau turquoise. Riche en omble de fontaine. Même en été, la température de l'eau ne dépasse pas + 20 ° C. Il existe de nombreuses anciennes tours de guet et autres sites historiques et archéologiques à proximité.

Tour Döre

Un monument unique, vieux de 900 ans, du village de Tazbichi, dans le district d'Itum-Kalinsky. C'est une tour en pierre de 23 m de haut avec des meurtrières. Le niveau supérieur servait de sentinelle à partir de laquelle les signaux étaient transmis aux autres tours situées à proximité. Il a été restauré en 2010. Les restaurateurs ont conservé l'aspect original de la tour en ne réparant que les escaliers en bois et les sols entre les étages.

Circuit "Forteresse de Grozny"

L'ouverture d'un circuit de course de classe mondiale a eu lieu à Grozny en 2015. Ensuite, le championnat de dragster s'est tenu ici avec la participation d'équipes de 30 régions de Russie. La zone de construction est de 67 hectares. Il y a 5 autoroutes adaptées à différentes disciplines du sport automobile. L'équipement moderne du complexe permet des compétitions internationales. L'arène est conçu pour 1600 sièges. La petite académie de vitesse travaille pour les enfants.

Ahmat Arena

L’ouverture d’une installation sportive ultramoderne a eu lieu en 2011. Construit avec la dernière technologie et architecture. Conçu pour 30 500 spectateurs. On y organise non seulement des événements sportifs, mais également d'autres spectacles de masse, des concerts. Le stade peut être visité dans le cadre de groupes d’excursions et voir de vos propres yeux les stands, le bord du terrain, les arbitres, des bancs, un centre de presse, des lodges VIP et business, des vestiaires et d’autres installations.

Hippodrome de Gudermes

Ouvert en 2007. Surface - 40 ha. L'écurie de l'hippodrome est conçue pour 100 chevaux. La longueur des pistes est de 1600 m, non seulement les chevaux de Gudermes, mais aussi d’autres régions du Caucase du Nord participent aux compétitions. Les stands peuvent accueillir jusqu'à 500 spectateurs. Il y a un fourre-tout et un buffet. Tout le monde a la possibilité de suivre des cours d'équitation et des cavaliers expérimentés peuvent louer un cheval.

Musée A. A. Kadyrov à Kurchaloy

L'ouverture du musée du premier président a eu lieu en 2011 dans son pays, à Kurchaloy. Les visiteurs sont invités à se familiariser avec une copie du bureau de Kadyrov, ses effets personnels, des photographies, des documents, des livres et des articles ménagers. Il y a aussi une petite exposition ethnographique, une collection de peintures d'artistes tchétchènes est présentée. Le musée organise en permanence des excursions pour les écoliers et des expositions thématiques sur le terrain sont organisées.

Chutes de Nihaloïevski

Cascade spectaculaire de 12 cascades au milieu de la forêt et des montagnes rocheuses. Situé à proximité du village de Nihaloy dans le district de Shatoi. La hauteur du plus grand cours d'eau est de 32 m.Les échelles et les ponts mènent au sommet des cascades. De là-haut, vous pourrez admirer les vues pittoresques sur les gorges de l'Argun. A proximité se trouve un complexe sportif et touristique du même nom. Il propose aux vacanciers - des cottages, des kiosques, un restaurant, une salle de sport.

Mer de Grozny

Les gens appellent donc le réservoir de Grozny. Il a été créé en 1961 à la suite de la construction d'un barrage sur la rivière Goita. Et en 2012, la construction du complexe de villégiature moderne éponyme a commencé sur sa côte. Sur son territoire de 300 hectares - hôtels, restaurants, centres sportifs et de loisirs, fontaines de musique en couleurs, plages séparées, un delphinarium, des attractions pour enfants, des zones de promenade et bien plus encore.

Salle de concert de théâtre

Au cours de deux compagnies militaires, il a été presque complètement détruit, puis restauré et rouvert en 2008 pour 6 ans. Il couvre une superficie de 3.4 mille m 2. Le nombre de sièges dans la salle est de 800. Les intérieurs sont décorés de marbre et de granit, de magnifiques lustres tchèques. Le salon et le hall sont climatisés. Matériel sonore et technique - au plus haut niveau. À l'entrée, il y a des fontaines lumineuses et musicales.

L'ancienne ville de Khoy

L'ancienne "cité des gardes" au milieu des montagnes et des alpages du district de Vedeno. Au cours de son histoire séculaire, il a servi de poste de garde à la frontière avec le Daghestan et d’autres territoires. Des fragments de bâtiments en pierre construits sans une goutte de mortier, ainsi que d'anciennes sépultures, ont été conservés. Pendant la guerre, la gorge a été sérieusement endommagée. Il existe maintenant un programme visant à déplacer tout le monde sur les terres de leurs ancêtres.

Parc national de la culture nommé d'après A. A. Kadyrov

Il a été ouvert en 2012 après une reconstruction massive. Surface - 8 ha. Toutes les conditions pour les vacances en famille sont créées. Il y a des kiosques, un cinéma d'été, une piscine pour les motomarines, une zone de divertissement, une ville de trampoline, un zoo, des fontaines et des cascades. De plus, plusieurs cafés et deux restaurants originaux sont au service des clients - un aquarium avec du poisson flottant sous les pieds et fabriqué dans le style national Dai Kherch.

Printemps "Tresse de fille"

L'attraction originale du village de Kharachoy dans le district de Vedeno. Un ruisseau de source descend d’une haute colline et coule, débordant au soleil, le long d’une gouttière mince formée par les sels de la source. La vue sur le printemps ressemble vraiment à une tresse de fille, une légende locale est associée à son nom. Au pied de la source, une plate-forme a été aménagée sur laquelle a été érigé un monument à Zelimkhan Kharachoevsky, le célèbre abrek, venu pour se désaltérer et boire son cheval.

Musée ethnographique de L. N. Tolstoï

Dans le village de Starogladovskaya, Léon Tolstoï a vécu de 1851 à 1853 et a écrit son premier récit, "Enfance". En mémoire de cet événement, un musée a été ouvert ici. Parmi ses expositions figurent des objets personnels, des manuscrits et des livres de l'écrivain, des articles liés à son service dans le Caucase. Il y a même un enregistrement de sa voix. Une exposition distincte est consacrée au passé historique et culturel de la région. Elle présente des articles ménagers cosaques, du mobilier, des outils et une collection d'armes du XIXe siècle.

Pin
Send
Share
Send